Paquerette

Fiche technique de la Paquerette

paquerette

Nom latin : Bellis peremis

Noms usuels : Petite marguerite, Pâquerette des prés, Fleur de Pâques, Margriette

Famille : Composées

La Pâquerette est connue pour ses vertus médicinales depuis la Renaissance.

C’est une plante vivace qui peut mesurer jusqu’à 40 cm de haut. Ses feuilles sont en rosette à la base de la tige avec quelques petites dentelures au sommet. Les fleurs blanches avec une nuance de rose, s’épanouissent presque toute l’année. Elles forment des capitules solitaires. Le fruit est un akène ovale et sans aigrette.

La Pâquerette est constituée d’huile essentielle, de tanin, de mucilage, de résine, d’un principe amer, de saponine et acides organiques.

En phytothérapie, les parties utilisées sont les feuilles et les fleurs récoltées tout au long de l’année avec une préférence pour le printemps. Le séchage doit être réalisé à l’abri de la lumière.

Elle est également employée en homéopathie.

On la trouve en Europe et en Asie mineure jusqu’à 2500 m d’altitude mais elle se répand un peu partout actuellement. Elle affectionne les jardins, les bois, les talus…

Propriétés et utilisations de la Paquerette

PROPRIÉTÉS DE LA PAQUERETTE

Expectorant, sudorifique, tonique, vulnéraire, anti-inflammatoire, dépuratif, diurétique.

UTILISATIONS DE LA PAQUERETTE

Bronchite, entorse, furoncle, hypertension, plaie, angine, maux de tête, torticolis, troubles des voies respiratoires, inflammations de la bouche et de la gorge, calculs rénaux, oedèmes.

AROMATHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Les commentaires sont clos.