Arnica

Fiche technique de l’Arnica

Arnica montana

Nom latin : Arnica montana

Noms usuels : Arnique des montagnes, Tabac des Vosges, Tabac des Savoyards, Quinquina des pauvres, Herbe aux chutes, Plantain des Alpes, Herbe vulnéraire, Herbe à éternuer.

Famille : Composées

L’Arnica était inconnue par les peuples de l’Antiquité et elle ne fait son entrée dans le monde médical qu’au Moyen-Age.

Plus tard, au XIVème siècle, elle sera abondamment employée par les médecins pour toutes sortes de maux, en particulier pour ses propriétés fébrifuges.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle fut nommée “Quinquina des pauvres”.

Plante vivace de 0,20 à 0,60 m de hauteur, l’Arnica est une plante qui rend de grands services mais qui ne peut être utilisée que dans des traitements externes sauf prescription médicale car elle est très toxique.

Arnica montana

Elle donne des fleurs jaune tirant sur l’orange durant une période qui s’étend de Mai à Juillet environ.

Sa saveur est particulièrement amère.

Ses feuilles séchées remplacent le tabac pour certaines personnes qui souhaitent se désintoxiquer.

C’est avant tout une plante montagneuse.

L’Arnica est constituée de résine, d’acide malique, de tanin, de silicium, d’huile essentielle, de pigments et de cire.

On la rencontre dans les montagnes d’Europe jusqu’à 2800 m.

Propriétés et utilisations de l’Arnica

PROPRIÉTÉS DE L’ARNICA

Astringent, cicatrisant, sternutatoire, sudorifique

UTILISATIONS DE L’ARNICA

Acné, cheveux, contusion, entorse, tabagisme, phtiriase

CONTRE-INDICATIONS

Usage externe exclusivement !

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Les commentaires sont clos.