Aunée officinale

Fiche technique de l’Aunée officinale

Aunée officinale

Nom latin : Inula Helenium

Noms usuels : Lionne, Enule-campane, Helenium, Œil-de-cheval, Aromate-germanique, Grande Aunée, Aunée commune, Canada, Panacée-de-Chiron, Soleil vivace, Aster de chiens, Inule heléniere, Aillaume, Camphre d’aunée.

Famille : Composées ou Astéracées

L’Aunée officinale est une plante vivace mesurant de un à deux mètres et dont le nom vient d’hélenion, mot grec tiré d’Elené. La légende veut que cette plante soit issue des larmes d’Hélène qui fut à l’origine de la guerre de Troie.

Sa tige vigoureuse, couverte d’un duvet à l’aspect cotonneux, se dresse fièrement.

Les feuilles vertes, longues, ovales et finement dentées sont blanchâtres et cotonneuses en dessous. Les feuilles situées à la base de la plante sont nettement plus grandes que les autres.

La racine principale est ramifiée et l’ensemble plutôt volumineux. Elle est de couleur roussâtre sur sa partie externe et blanchâtre à l’intérieur. Elle dégage une odeur plutôt forte.

Son goût est aigre et amère.

En Mai et jusqu’en Septembre, elle donne des fleurs jaunes, solitaires, à grands capitules.

Quant aux fruits, ils sont de forme allongée, couronnés d’une aigrette poilue.

On la rencontre de façon irrégulière en Europe dans les haies et jusqu’à moins de 1000 m d’altitude.

L’Aunée officinale est composée de matières résineuses et pectiques ainsi que d’inuline, de cire, gomme,  albumine végétale…

C’est surtout sa racine qui est employée. Après l’avoir réduite en morceaux, on la met à sécher au soleil. Elle permet de fabriquer un vin apprécié pour les troubles de l’estomac.

Elle est précieuse aussi dans les troubles de la circulation.

A forte dose, l’Aunée officinale peut provoquer des vomissements.

On l’utilise en usage interne et externe.

Elle sert en pharmacie et pour des produits vétérinaires.

Propriétés et utilisations de l’Aunée officinale

PROPRIÉTÉS DE L’AUNEE OFFICINALE

Tonique, sédative, vermifuge, antispasmodique et cholérétique (stimule les sécrétions biliaires), béchique (contre la toux), dirurétique.

UTILISATIONS DE L’AUNEE OFFICINALE

Maux d’estomac et autres troubles de la digestion, urée, toux, dartres, bronchite, appétit, vomissement…

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

En rapport Entrées

Les commentaires sont clos.