Quelles options de logement pour les personnes agées en perte d’autonomie ?  Aucun avis

Lorsque vous avez un proche qui atteint le troisième âge, la question du logement adapté pour sa santé et sa sécurité commence à se poser. Cela est d’autant plus vrai si ce porche est sujet à une perte d’autonomie. Heureusement, il existe plusieurs options de logement pour les personnes âgées. Vous pourrez choisir en fonction de vos moyens et des circonstances. Quelles sont ces options ? 

accueil familial des personnes agées

L’accueil familial des personnes agées 

L’accueil familial pour personnes agées est un dispositif par lequel votre proche pourra être hébergé par une autre famille. Celle-ci est formée à l’assistance sur tous les plans des personnes agées et handicapées. De plus, les accueillants familiaux sont agréés par leurs conseils départementaux. Il s’agit donc d’une alternative intéressante pour votre proche.  

Comme vous pouvez le voir sur Essentiel-autonomie.com, les accueillants familiaux sont dans l’obligation de mettre votre proche dans les meilleures conditions possibles. En plus d’un cadre sécurisant, il aura toutes les commodités essentielles à son confort. Par ailleurs, cette option de logement comporte un avantage majeur. Elle permet de préserver les personnes agées de l’isolement qui entraîne souvent la dépression. Il bénéficie de la chaleur d’un foyer et continue à avoir des journées animées. Il faut aussi ajouter que cette option reste assez économique.  

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes 

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) est un établissement spécialisé dans la prise en charge des seniors. Il dispose des infrastructures adéquates à cet effet. Il s’agit en l’occurrence de chambres et d’espaces de détente.  

Les EHPADs sont reconnus pour leur suivi médical et leur assistance à la vie quotidienne. Ils rendent cela possible avec un personnel qualifié et attentionné. Composé d’aides-soignants ou encore d’infirmiers, le centre sera en mesure de prendre soin de votre proche en veillant à sa bonne santé. Ce genre d’établissement prévoit aussi de nombreuses activités et divertissements pour stimuler les occupants. Si vous avez un budget plus ou moins élevé, l’EHPAD est une option de logement envisageable.  

Le maintien à domicile  

Le maintien à domicile est l’option qu’il vous reste si votre proche décide de ne pas quitter sa maison. Cela est assez fréquent, car il est difficile de quitter un endroit renfermant de nombreux souvenirs importants. Cependant, cette solution ne comporte pas que des risques. Même dans sa maison, vous pouvez garantir une certaine sécurité à votre proche en troisième âge.  

Installez des équipements pour personnes agées 

Vous aurez besoin de faire quelques aménagements pour réadapter la maison à la nouvelle condition de son occupant. S’il s’agit d’une maison à plusieurs niveaux par exemple, l’installation d’un monte-escalier semble indiquée. Le dispositif permettra à votre proche de passer d’un étage à un autre en évitant fatigue et risques d’accident. Les douches aussi seront à sécuriser avec des tapis antidérapants et des rampes. 

Assurez le suivi médical  

Même à domicile, vous pouvez garantir un certain suivi médical. Pour ce faire, procurez-vous certains équipements médicaux de base. Vous pouvez aussi recourir aux services d’une aide-soignante à domicile qui se chargera de vérifier la santé de votre proche de manière régulière.  

Dans tous les cas, vous avez toujours une alternative pour faire en sorte que votre proche en troisième âge soit bien installé. Il vous revient de choisir celle qui se prête le mieux à votre situation. 

S'il vous plaît, donnez votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *