Tout le matériel de protection sanitaire incontournable  5/5 (1)

MT : Charlotte jetable : Se soumettre à une règlementation stricte

MD : Charlotte jetable : Dans le secteur de la restauration, l’hygiène est sans aucun doute le point le plus important.

La majorité des secteurs d’activité doivent avoir une règlementation stricte en ce qui concerne le port de vêtements de travail. La restauration ne fait pas exception à cette règle. En effet, les vêtements des cuisiniers, des pizzaïolos, ou encore des boulangers doivent répondre à la norme d’hygiène et de sécurité. Tous les jours, leur port est indispensable.

Charlotte jetable

Les risques encourus dans les établissements de restauration

Le travail en cuisine ne vient pas sans risques. Les cuisiniers et le personnel en général, s’expose à de vrais dangers.

En effet, nombreuses sont les machines qui peuvent vous brûler ou vous frigorifier. De plus, pour garder la propreté des lieux, il faille manipuler souvent des produits chimiques.

Outre cela, il y a des risques de coupures, lors de l’usage d’objets tranchants comme les hachoirs, les malaxeurs ou les éplucheuses.

De plus, les cuisiniers font souvent des allers-retours entre le plan de travail, la table de cuisson, l’évier, la poubelle et ce, sur un sol qui peut être mouillé et glissant. Cela pour prouver que le personnel s’expose à des risques réels.

Les vêtements de protection indispensables en cuisine

Dans le métier de la restauration, il y a des équipements qui sont incontournables, à l’instar :

  • Du tablier ;
  • Des charlottes ;
  • Des vestes ;
  • Des gilets.

Leur mission première est avant tout de protéger le cuisinier des risques d’accident et de faire barrage contre une contamination possible des aliments.

La veste : Le vêtement de protection par excellence

Pour les professionnels dans le secteur, la veste est sans aucun doute l’équipement de protection le plus sollicité. C’est le cuisinier qui doit la mettre. Elle est dotée d’un double plastron, de deux couches de tissu à l’intérieur et à l’extérieur.

Ses manches longues servent surtout à protéger les bras et ne sont pas du tout encombrantes. Dans la grande majorité des cas elle est blanche : signe de propreté de l’établissement.

Le tour de cou

Le tour de cou sera assorti à la charlotte jetable. C’est un accessoire indispensable chez les restaurateurs en raison de son rôle d’absorption de la chaleur et de la transpiration. Il protègera ainsi le cuisinier et empêchera la contamination vers les aliments.

La toque ou la charlotte, empêchera que des cheveux ne tombent dans la nourriture.

Les chaussures

Dans un établissement, le personnel ne va pas porter les chaussures que l’on met au quotidien. Il faut mettre des chaussures spéciales dotées de semelles antidérapantes afin de prévenir les chutes.

Elles doivent respecter la norme EN 345 S2, s’assurant que les risques de chutes soient évités au maximum.

Les autres accessoires indispensables

Parmi les autres accessoires de protection à mettre, on retrouve les gants de cuisine et surtout les gants en latex.

Dans certains cas, il faut mettre des lunettes pour protéger les yeux des vapeurs ou de risques thermiques.

Les autres mesures sanitaires en plus

Outre l’utilisation de protections individuelles pour les salariés des établissements de restauration, il y a également des solutions à mettre en œuvre pour protéger le client.

Installer une borne de gel hydroalcoolique

Dès l’entrée dans le restaurant ou dans l’hôtel, les professionnels doivent mettre à disposition une borne de gel bactéricide. Il est important de mettre des affichages ainsi que de s’assurer de l’approvisionnement.

Porter un masque sauf attablé

Le port du masque est indispensable, que ce soit en zone verte ou en zone orange. Pour passer aux toilettes, procéder au paiement ou encore prendre des commandes, les clients doivent mettre des masques, sauf s’ils sont attablés.

Même le personnel doit porter un masque approprié ainsi que mettre une charlotte jetable. Aussi, il faut se laver les mains toutes les heures.

Espacer les tables

Les tables doivent obligatoirement être espacées d’un mètre ou être scindées par un écran de projection. Il est fortement prohibé d’avoir plus de 10 personnes à table et le groupe doit être constitué de personnes homogènes.

Digitaliser les menus

Il est impératif d’éviter tout contact avec les objets. De ce fait, les menus papiers seront totalement interdits. S’ils sont plastifiés, alors vous devez penser à les nettoyer après chaque manipulation.

Par contre, la prise de menu parfaite se fera oralement ou via un QR Code.

Lors du service à table, chaque serveur sera assigné à un groupe. Les équipes doivent avoir été formées pour respecter les règles sanitaires en vigueur.

Afficher les règles et les bonnes pratiques

Un affichage dans le secteur HCR doit mettre en exergue la mesure d’espacement d’un mètre entre les personnes. Un marquage au sol sera aussi nécessaire avec des consignes orales au niveau de l’entrée, de l’accueil ou de la caisse.

S'il vous plaît, donnez votre avis

Les commentaires sont clos.