Quelles sont les principales médecines douces ? Aucun avis

Parfois critiquée, la médecine douce cristallise certains regards depuis quelques années. De plus en plus de personnes se tournent vers cette alternative pour le traitement de maux divers. En plus de techniques spéciales pour ces traitements, le recours aux compléments alimentaires est assez courant dans cette discipline. En quoi ces approches thérapeutiques consistent-elles ? Découvrez ici la médecine douce et l’usage qu’elle fait des compléments alimentaires !

médecines douces

Les médecines douces : de quoi s’agit-il ?

De nombreuses expressions servent à désigner la médecine douce. Ainsi, elle est encore appelée médecine naturelle, médecine traditionnelle, médecine alternative ou encore médecine complémentaire. La médecine douce regroupe l’ensemble des approches thérapeutiques différentes à celles de la médecine conventionnelle, mais reconnues par l’État.

La médecine naturelle exclut donc l’usage de tout produit pharmaceutique. Elle privilégie les compléments alimentaires, les produits naturels riches en des vitamines B, des vitamines C et d’autres produits d’origine naturelle. Elle s’inspire également de techniques et traditions ancestrales ainsi que de traitements et de nouvelles découvertes allant contre l’utilisation de produits chimiques.

Les principales médecines douces et leurs avantages

Les médecines douces ou alternatives regroupent plus de 400 approches thérapeutiques. Elles se regroupent en deux principales catégories. La première est constituée de l’ensemble des approches thérapeutiques manuelles et énergiques. Il s’agit par exemple de l’ostéopathie, de la kinésithérapie, du shiatsu et de la réflexologie.

La deuxième catégorie rassemble les approches thérapeutiques ayant trait au corps-esprit. Les plus courantes sont l’hypnose, la sophrologie, l’oligothérapie et la naturopathie. Ces différentes thérapies ont des bienfaits spécifiques sur l’organisme humain. Toutefois, de manière générale, elles apportent trois principales valeurs ajoutées au mieux-être.

Premièrement, elles concourent à la prévention de nombreuses maladies en l’occurrence celles cardiaques, vasculaires et musculaires. Ensuite, elles favorisent un meilleur état de santé physique et mental. Le bien-être mental est un paramètre mis au cœur de ces thérapies. Pour finir, le recours aux médecines douces est un excellent moyen pour soulager et traiter définitivement les conséquences de certaines maladies ainsi que les effets secondaires des traitements conventionnels.

Médecine douce et vertus des compléments alimentaires

La médecine douce implique également la consommation de compléments alimentaires. Ces produits ont pour objectif de compléter l’alimentation. Ils permettent à l’organisme de produire de l’énergie supplémentaire afin de mieux fonctionner.

Les compléments alimentaires présentent de nombreux avantages. Dans un premier temps, ils permettent de rééquilibrer les apports nutritionnels de l’organisme. À partir de leurs compositions en sels minéraux, en oligoéléments, en vitamines et en acides gras, ils permettent de pallier les carences nutritionnelles de l’organisme.

Parmi les compléments alimentaires, le CBD suscite un grand intérêt ces dernières années. Ce cannabinoïde est non psychotrope et il préserve l’organisme de nombreuses tensions physiques et émotionnelles. Par ailleurs, il est possible de combiner les compléments alimentaires pour répondre à des besoins spécifiques.

Bien qu’ils soient bénéfiques à la santé, il est important de bien choisir ces compléments avant de les consommer. Il convient de bien se renseigner pour choisir les compléments alimentaires adaptés à ses besoins. Certains compléments sont destinés au traitement de troubles, d’autres servent à l’amélioration du bien-être ou pour retarder le vieillissement. Il faut noter que sans de bonnes prescriptions, ils peuvent également causer des troubles.

S'il vous plaît, donnez votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *