Parrainez vos amis et recevez 5€

Quelle différence entre le tai-chi et le qi gong ? Lequel choisir pour son quotidien ?

Comments off
1762 mots pour vous donner de l'information 16 informations essentielles

Le Qi Gong et le Tai-Chi sont deux disciplines chinoises qui ont pour but de rééquilibrer l’énergie vitale dans le corps. Il s’agit de gymnastiques douces et lentes qui partagent une philosophie identique : celle de trouver l’harmonie entre l’esprit et le corps afin d’améliorer la santé, la qualité de vie et le bien-être. Il est donc difficile pour certains de distinguer ces deux pratiques pourtant bien différentes.

Philosophies du Tai-Chi et du Qi Gong

Le Tai-Chi est un sport doux qui se base sur l’énergie. Les enchaînements s’effectuent dans un ordre précis et les mouvements sont très lents pour prendre conscience de son corps et des tensions. En réalité, cette pratique repose sur le principe du Yin et du Yang.

Le Tai-Chi : un art martial ancestral

Bien que le Yin et le Yang soient deux forces opposantes dans l’univers, elles sont complémentaires. Le Yin représente la féminité tandis que le Yang reflète la masculinité. Il s’agit également du ciel et la terre ou l’ombre et la lumière.

En exerçant cette discipline, on recherche la connexion et la stabilité entre nous, le ciel et la terre afin de concevoir un « Tout » avec le cosmos. Pendant la séance, les mains puisent l’énergie qui sera ensuite distribuée dans l’esprit et le corps.

Le Qi Gong : une pratique énergétique

Quels sont les bienfaits du Qi Gong ?

Plus ancien que le Tai-Chi, le Qi Gong est l’ensemble des techniques consistant à booster et à maîtriser la circulation du Qi sur les méridiens, grâce aux organes internes et aux articulations. En plus d’harmoniser la circulation sanguine, la pratique du Qi Gong harmonise par ailleurs le transfert des énergies grâce aux massages, postures et exercices respiratoires.

Par ailleurs, elle permet de développer ses facultés de concentration ainsi que le contrôle de soi. Cette discipline ouvre les portes de la méditation, puisqu’elle optimise un travail en pleine conscience. La continuité et la fluidité des mouvements permettent une coordination et un souffle bien meilleurs. Après un exercice, on se sent détendu et plein d’énergie.

Comment se déroule une séance de Qi Gong ?

On peut affirmer que le Qi Gong est assez similaire au yoga indien. En effet, la pratique sollicite des postures plutôt statiques, avec des enchaînements brefs et simples (réalisés rapidement ou lentement). Il est essentiel de se focaliser sur la respiration et la narration vient apporter une touche poétique à la séance.

Il faut savoir que l’exercice de Qi Gong n’impose aucune tenue singulière. Par ailleurs, il n’existe aucune contre-indication : cette discipline est accessible aux femmes enceintes et aux personnes âgées.

Pourquoi faire du Qi Gong ?

Le Qi Gong est perçu comme étant l’un des cinq piliers de la médecine traditionnelle chinoise, aux côtés des massages, de l’acupuncture, de la diététique et de la pharmacopée.

Si une telle pratique chinoise connaît un véritable succès aux quatre coins du monde, c’est qu’elle propose toute une multitude de bienfaits pour notre esprit, notre corps et notre santé :

  • Renforcement des muscles ;
  • Amélioration de l’équilibre et de la souplesse du corps ainsi que des capacités respiratoires ;
  • Amélioration de la concentration ;
  • Réduction des risques de diabète, de douleurs chroniques ou encore d’hypertension ;
  • Meilleure gestion des émotions et réduction du stress.

Quel est le meilleur moment pour pratiquer le qi gong ?

Il est recommandé de pratiquer le Qi Gong le soir ou après des instants intenses de la journée, quand vous devez vous ressourcer.

La pratique du Tai-Chi Chuan

Zhang Sanfeng (1127-1279) a développé le Tai-Chi Chuan en regardant la fluidité et la flexibilité d’un serpent devant à la rigidité d’un oiseau. Il mélange alors des techniques martiales avec des mouvements taoïstes. Transmise à l’origine de maîtres à disciples, la discipline devient rapidement une tradition.

Les bienfaits du Tai-Chi Chuan

Le Tai-Chi Chuan est un art spirituel, un art martial et un art de santé à la fois. En principe, il est également question d’une liaison harmonique entre la terre, le ciel et l’homme. Son objectif est de combattre le stress et d’éliminer les peurs pour optimiser la tranquillité dans toutes les situations et mieux vivre les moments durs.

Les mouvements fluides et lents permettent de se défendre, mais aussi à trouver le point de faible de son adversaire. Bien qu’elle soit un art martial, cette discipline enseigne l’ouverture d’esprit, le respect de l’autre ainsi que l’adaptabilité devant la nouveauté.

Comment se déroule une séance de Tai-Chi Chuan ?

Il est évident que le Tai-Chi Chuan soit un art extrêmement codifié. Pour sa pratique, il est capital de mémoriser les mouvements basiques (préparant le corps à la pratique physique), les 13 postures taoïstes et les mouvements Tui Shou (développant la force vitale et la flexibilité).

Une séance alterne un mouvement de base, un mouvement de Tui Shou ainsi qu’une à quatre postures. Tout comme le Qi Gong, le Tai-Chi est accessible aux femmes enceintes et aux seniors.

Le meilleur moment pour pratiquer le Tai-Chi Chuan

Il n’y a pas vraiment de meilleur moment dans la journée. Le plus important, c’est la régularité dans votre pratique. Si vous êtes encore débutant, 15 minutes par jour peuvent vous suffire.

Les similitudes entre le Qi Gong et le Tai-Chi

Ce qu’on remarque sur ces deux disciplines, c’est qu’elles sont lentes et procurent une véritable sensation de zénitude. Arts internes, toutes deux, visent à absorber l’énergie afin de trouver un équilibre entre le corps et l’esprit. S’inspirant des philosophies confucianiste, taoïste et bouddhiste, elles sollicitent le corps et se focalisent sur la respiration, mais aussi l’harmonisation du Qi.

Les différences majeures entre le Qi Gong et le Tai-Chi

Le Qi Gong exige d’être patient et serein, tandis que le Tai-Chi comprend des exercices beaucoup plus rapides, incluant des techniques de combat. Le premier propose plusieurs postures statiques, alors qu’on se déplace plus aisément avec le second.

Étant un art santé, le Qi Gong vise à consolider des organes spécifiques et à prévenir certaines maladies. De son côté, le Tai-Chi se présente comme une discipline généraliste qui pousse à solliciter le corps dans sa totalité.

Choisir entre le Qi Gong et le Tai-Chi : des critères à considérer

Tai-Chi ou Qi Gong pour les pratiquants débutants ?

Comme les postures et les gestes du Tai-Chi sont nettement plus complexes que ceux du Qi Gong, il est plus difficile à maîtriser et à apprendre. Comme les enchaînements de ses mouvements sont brefs et qu’il n’existe pas d’ordre préétabli, le Qi Gong se présente comme la pratique idéale pour les débutants.

Tai-Chi ou Qi Gong pour la santé physique ?

Le Qi Gong est également un art énergétique qui a pour objectif de conserver une bonne santé physique. Cette gymnastique douce permet d’améliorer les fonctions de plusieurs organes.

Tai-Chi ou Qi Gong pour la santé mentale ?

En plus d’assouplir le corps et de renforcer la santé physique, les séances de Qi Gong permettent aussi de retrouver une excellente santé mentale. Cependant, si votre objectif de travailler sur votre santé mentale, n’hésitez pas à un professionnel de la santé. Le Tai-Chi est plutôt une pratique orientée vers le développement personnel.

Tai-Chi ou Qi Gong pour l’équilibre énergétique ?

Avec le shiatsu et l’acupuncture, le Qi Gong fait partie des médecines douces qui permettent de restaurer l’équilibre énergétique.

Complements-alimentaires.co

Complements-alimentaires.co