Conua nutraceutique complements alimentaires et produits naturels

Les dangers du Reiki : le point complet pour pratiquer sans risque le Reiki et les énergies  5/5 (1)

Comments off

Le Reiki, cette pratique énergétique de bien-être par apposition des mains et circulations des énergies est parfois commentée pour ses dangers.

Pourtant, il apparaît que les dangers ne sont pas dans la pratique du Reiki, mais plutôt dans la mauvaise pratique.

témoignages sur le Reiki

Recueillir des témoignages sur le Reiki

Des centaines de témoignages, honnêtes et sincères, disponibles en ligne, témoignent des effets positifs de la pratique du Reiki sur le bien-être. Après une initiation pour se connecter à l’énergie, et prendre conscience de la circulation énergétique, les personnes en contact avec le Reiki par des séances régulières ou par la pratique d’auto-traitement reconnaissent :

  • une meilleure circulation énergétique dans leur corps
  • un bien-être accru
  • la réduction de certaines douleurs ciblées avant la séance

Il est rappelé que la pratique énergétique Reiki ne dispense pas d’une consultation chez un médecin.

Certains reconnaissent aussi des difficultés à percevoir l’impact de l’énergie, et un éventuel effet placebo. Soyons lucides, l’effet placebo est présent dans toutes les médecines. Il n’y a pas de honte, et le placebo fait parti du processus de guérison holistique dans toutes les médecines.

Les témoignages, comme les échanges avec des maîtres et formateurs Reiki démontrent que le Reiki n’apporte pas de dangers. Le corps n’est pas manipulé physiquement, car les mains ne touchent pas. L’esprit n’est pas travaillé, car le Reiki comporte très peu de paroles. Le Reiki n’est pas une pratique de coaching, mais réellement une pratique de bien-être et de détente.

C’est le premier bénéfice énoncé par ceux qui pratiquent. Le fait d’avoir défini des positions, à suivre dans un ordre permet de cadrer la pratique. Le fait d’avoir également des postions d’auto-traitement, pour faire circuler sa propre énergie une fois initié permet aussi d’organiser une saine pratique.

Nous devons cette organisation à Mikao Usui, qui a consolidé la pratique Reiki au début du XXème siècle, après avoir découvert ses usages au Japon.

Pourquoi certains parlent de dangers du Reiki alors ?

dangers du Reiki

Les dangers du Reiki viennent davantage des dérives qui peuvent en être faites par les hommes.

Il est apparu que certains praticiens pouvaient exercer une emprise sur leurs patients. En les incitant à revenir et à pratiquer.

Il est apparu également que les effets du Reiki étaient “sur-vendus’. Le Reiki ne guérit pas d’une maladie grave, ou d’un trouble, qu’il soit physique ou psychologique. C’est une marche à ne pas franchir : le Reiki prend soin, accompagne un traitement. Mais le traitement doit rester l’apanage de la médecine traditionnelle, qui pose son diagnostic médical, par un médecin.

Les autorités de santé nationales ont mis en avant des réserves sur le Reiki, comme pour d’autres pratiques douces. Ces recommandations mettent en avant l’usage dérivé, dévié comme le disent les fédérations de Reiki. Elles mettent en avant les effets incertains. Mais jamais un “danger” dans la pratique normalisée et cadrée du Reiki.

Preuve en est, qu’en Belgique, en Suisse, ou encore au Canada, pays francophones, le Reiki est très utilisé dans les hôpitaux, en complément des soins prodigués. Des praticiens Reiki, comme des sophrologues ou d’autres thérapeutes, sont appelés dans certaines spécialités médicales pour apporter des soins, du bien-être, et une approche énergétique. Ils se comportent en indépendants, venant apporter séance après séance, un bien-être en travaillant d’autres mécanismes, à la croisée de la médecine chinoise, en travaillant les flux, les méridiens, et les connexions entre les organes.

Ce travail énergétique complémentaire et officiel dans certains pays doit nous faire réfléchir sur notre propre pratique Reiki nationale.

S'il vous plaît, donnez votre avis

Complements-alimentaires.co

Complements-alimentaires.co