Le cœur Anatomie humaine et bien-être

L’anatomie du coeur

Il s’agit d’un muscle creux pesant approximativement 206 g, de la taille d’un poing fermé.

Il est constitué de quatre cavités : deux oreillettes et deux ventricules.

coeur
Anatomie du coeur humain
Photo de Eric Pierce (Wapcaplet.)
1. Oreillette droite
2. Oreillette gauche
3. Veine Cave supérieure
4. Aorte
5.Artère pulmonaire
6. Veine pulmonaire
7. Valvule mitrale
8. Valve de l’aorte
9. Ventricule gauche
10. Ventricule droit
11. Veine Cave inférieure
12. Valvule tricuspide
13. Valve pulmonaire

Sa fonction est de pomper le sang afin qu’il puisse circuler dans le corps. Chaque jour, il est traversé par près de 9000 litres de sang.

Le côté gauche du coeur propulse un sang oxygéné en provenance des veines pulmonaires.

Le côté droit propulse un sang débarrassé de son oxygène en provenance du corps et qu’il envoie vers les artères pulmonaires.

Ses parois sont faites d’un puissant muscle cardiaque.

Les oreillettes et les ventricules se contractent pratiquement en même temps.

On nomme « systole » la période durant laquelle les ventricules se contractent et la « diastole » la période de relâchement musculaire de ceux-ci.

Un rythme cardiaque normal est d’environ 70 battements par minute mais ce rythme peut augmenter dans le cadre de la pratique d’un sport.

Les oreillettes reçoivent le sang tandis que les ventricules le renvoient.

Les valvules du coeur se ferment automatiquement après le passage du sang afin d’éviter qu’il ne reflue et ne contrarie la circulation.

Les artères coronaires ont pour rôle d’irriguer le coeur lui-même avec du sang chargé en oxygène. Elles se ramifient et forment un réseau qui recouvre la surface du coeur.

Le bien-être du coeur

Attention, il est fortement recommandé de demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant tout traitement. Chaque personne est unique et il convient de ne pas faire d’automédication, car celle-ci peut se révéler dangereuse.

Il existe nombre de moyens naturels pour prendre soin de son cœur. L’exercice physique est évidemment un basique, telle que la marche.

EXERCICE TAOISTE POUR LE COEUR

Dans un tout autre genre, on pourra pratiquer un exercice taoïste de stimulation du cœur, dont voici les détails :

L'exercice du coeur en médecine taoïste

En position assise ou debout, on plie les bras qui doivent être positionnés au même niveau que les épaules. Les doigts restent bien droits. Ils doivent se faire face en laissant un faible espace entre leurs bouts. Ils ne se touchent pas entre eux. On peut se concentrer sur les mains ou fermer les paupières. A ce moment-là, on se focalise sur le courant énergétique qui passe de la main droite au bras droit vers la poitrine, puis le cœur pour continuer vers le bras gauche et la main correspondante… et ainsi de suite. Au cours des premières tentatives, certaines personnes ne ressentiront rien, mais avec de la persévérance, on commence à percevoir des sortes de picotements. Cet exercice doit durer aussi longtemps que l’on ne ressent aucun inconfort. Débuter doucement, sans se forcer, quelques secondes ou plus en fonction des possibilités de chacun. Relâcher alors les bras pour les détendre durant quelques minutes puis renouveler deux autres fois avec une pose entre chaque.

PHYTOTHERAPIE

En phytothérapie, l’aubépine est considérée comme une plante excellente pour le cœur, d’autant qu’elle régule le rythme cardiaque et calme les palpitations. Elle a une action tonifiante et dilate les vaisseaux sanguins. Elle sera prise en infusion des sommités fleuries (posologie à voir avec un médecin).

ACUPRESSION

Elle peut également aider en cas de palpitations.

Point d'acupression sur le poignet pour les problèmes de palpitations du coeur

Le point à masser se situe sur la partie interne du poignet, au niveau du pli et du même côté que l’auriculaire. Il se trouve dans une petite dépression, appelée gouttière cubitale. En appuyant, on remarque que ce point est douloureux ou tout au moins sensible au toucher. Il suffit alors de le masser avec la pulpe d’un doigt en pressant assez fortement avec des oscillations ou dans le sens des aiguilles d’une montre. L’exercice sera réalisé tous les jours, sur les deux poignets, jusqu’à amélioration. Attention, comme toujours, ceci ne remplace en rien une visite chez le médecin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *