La tendance des implants capillaires pour hommes et femmes

MT : Prix implant capillaire : Donner à notre chevelure plus d’aplomb

MD : Prix implant capillaire : Début de calvitie, chute diffuse… Ce qui nous donne des complexes peut être guéri grâce à la pose d’implants.

tendance des implants capillaires

Que ce soit pour les hommes ou pour les femmes, nombreux sont les facteurs entraînant une calvitie ou une alopécie. Ça peut être le stress, la ménopause, la prise de médicaments, le brossage trop excessif ou encore l’hérédité. Jeunes comme vieux peuvent subir cet événement assez complexant. Heureusement, il existe des techniques de greffe pour avoir de nouveaux cheveux et pour éviter un vrai drame esthétique !

Les implants capillaires : Une technique de greffe de cheveux pour qui ?

La greffe capillaire est une technique tendance aussi bien chez la femme que chez l’homme. Si la peau du crâne devient visible ou que les zones dégarnies se font de plus en plus nombreuses, passer par une transplantation capillaire est la meilleure des options.

Généralement, durant des greffes capillaires, il faut prélever les cheveux avec son follicule. Il devient ainsi indépendant tout en gardant ses caractéristiques propres : couleur, volume et forme. Peu importe la méthode de microchirurgie utilisée par le chirurgien, il est indispensable de préparer le terrain. Vous arrêtez donc toutes les lotions contenant du Minoxidil un mois avant et vous utilisez du gel douche antiseptique 2 jours avant sur le cuir chevelu.

Il est important de noter que suite à une chimiothérapie ayant détruit le bulbe, il ne sera pas possible d’y greffer avant plusieurs années.

Les deux techniques privilégiées pour la pose d’implants

La greffe par bandelettes

L’usage d’une bandelette est sans aucun doute la méthode la plus ancienne pour pallier à la chute de cheveux.

Destinée aux alopécies particulièrement importantes, elle se passe sur le ventre et sous anesthésie locale. Le chirurgien suivra les étapes suivantes :

  • Raser la zone de prélèvement ;
  • Prélever dans une zone garnie une bande de cuir chevelu de 2 cm jusqu’à 25 cm ;
  • Découper des greffons de 1 à 3 cheveux pour les réimplanter grâce à une petite aiguille dans la zone dégarnie ;
  • Retirer la bande de prélèvement au bout de 14 jours pour un résultat final.

Il est possible de greffer 6000 cheveux environ, durant une seule séance de 3 à 5 heures. Le prix implant capillaire peut aller jusqu’à 6000 euros.

La cicatrice peut être visible, mais est facilement dissimulée si vos cheveux sont assez longs.

De plus, une légère douleur se fait ressentir les premiers jours, mais cela s’estompera au fil du temps. Voir ici pour plus d’informations !

L’extraction folliculaire : Une méthode plus récente

Pour une perte de cheveux modérée, l’extraction folliculaire ou FUE est idéale. Elle consiste à prélever des micro-greffes d’1 cm de diamètre sur n’importe quelles parties du corps.

Sur le ventre et sous anesthésie locale, il faudra raser 1 mm la zone donneuse afin de déceler l’émergence du cheveu ainsi que son implantation. Après cela, en position assise, on a droit à une anesthésie locale dans la zone à introduire l’implant capillaire.

La pose de micro implants, peut durer 3 à 5 heures, dépendamment de la densité capillaire et des cheveux à transplanter.

C’est une intervention qui se veut d’être discrète et rapide, sans agrafes ni sutures. Par contre, le technicien doit être très expérimenté.

Rester vigilant après un implant capillaire

Suite à un implant capillaire, vous pouvez mouiller vos cheveux dès le lendemain. Veillez à utiliser un shampooing doux dans les 5 jours suivants. Par contre, il ne faut pas frotter les greffons avant 3 semaines.

Pour éviter la formation de croûtes et accélérer la croissance des cheveux, il faut hydrater au maximum les greffons.

Bien évidemment, suite à cette micro chirurgie, vous éviterez les efforts intenses durant 10 jours au moins et vous éviterez également toute teinture de votre chevelure. Si vous avez envie de vous teindre vous pouvez le faire deux jours avant l’opération.

Les commentaires sont clos.