Vitamine D

Vitamine D

Caractéristiques de la vitamine D

Ce terme regroupe un certain nombre de composés. Les deux substances les plus communes sont la vitamine D2, appelée aussi Ergocalciférol, que l’on trouve surtout dans les plantes et la vitamine D3, appelée aussi Cholécalciférol, que l’on retrouve dans les produits d’origine animale.

Quantité moyenne nécessaire : 2 à 3 mg par jour.

Calciférol

Vitamine des os

Actions de la Vitamine D :

Elle permet la fixation du calcium sur les os pour les renforcer. Elle aide également à fixer le phosphore nécessaire à la croissance des dents et des os, à la prévention de l’ostéoporose et des fractures, les faiblesses des muscles. Elle accroît la bonne santé du système nerveux et renforce le système immunitaire. Elle participe à la régularisation du coeur, prévient certaines formes de cancer. Elle est antirachitique.

Caractéristiques de la Vitamine D:

Sensible à la lumière, à la chaleur et l’oxydation.

Insoluble dans l’eau mais soluble dans les graisses.

La carence de vitamine D provoque :

Rachitisme, fragilisation des os chez les adultes.

Les personnes qui risquent d’être en déficit de Vitamine D sont :

Les tout petits, les adolescents, personnes âgées, alcooliques, les personnes prenant des médicaments (antiépileptiques, par exemple).

A savoir sur la Vitamine D:

  • L’exposition au soleil permet à la peau de fabriquer de la vitamine D.
  • Elle ne devrait pas être considérée comme une vitamine dans la mesure où la synthèse cutanée constitue une majeure partie des besoins de l’organisme.
  • Toxique à forte dose, la vitamine D peut provoquer des troubles graves tels que anorexie, hypertension, perte de poids, déshydratation, avortement en cas de grossesse…

Sources de vitamine D

Foie de morue, fromage, jaune d’oeuf, lait entier, germe de blé, huiles végétales, beurre, pollen, miel, poissons gras… … soleil (attention, pas d’abus !)

Un peu d’histoire sur la Vitamine D !

En 1865, Armand Trousseau conseille la consommation d’huile de foie de morue ainsi que l’exposition au soleil pour leurs vertus protectrices et thérapeutiques.

En 1919, MacCollum et Mellanbourg découvrirent que l’huile de foie de morue contenait de la vitamine D.

Mais ce n’est qu’en 1928 qu’un chimiste allemand, Windaus, isola la vitamine D2 puis la vitamine D3

Les commentaires sont clos.