Saule blanc

Fiche technique du Saule blanc

Saule blanc

Nom latin : Salix alba

Noms usuels : Saule commun, Saule argenté, Sandre, Aubier, Osier blanc

Famille : Salicacées

l existe de nombreuses espèces de Saules et le plus courant en Europe est le Saule blanc mais tous ont à peu près les mêmes vertus médicinales. Il était déjà apprécié dans l’Antiquité pour ses qualités thérapeutiques et celles-ci sont toujours reconnues à l’heure actuelle. Il est employé dans la fabrication de nombreux médicaments, dont l’aspirine.

Le Saule blanc est un arbre qui peut mesurer jusqu’à 25 m de haut. Les feuilles sont lancéolées, plus claires sur leur face inférieure avec des bords faiblement dentés. Les fleurs jaunes à verdâtres, s’épanouissent d’Avril à Mai. C’est un arbre qui ne dégage aucune odeur.

Chatons du saule blanc
Chatons du saule blanc

Le Saule blanc est constitué de tanin, de sels minéraux et de salicoside.

En phytothérapie, les parties utilisées sont les feuilles, l’écorce et les chatons.

On le trouve en Europe jusqu’à 1700 m d’altitude. Il apprécie les lieux humides

Propriétés et utilisations du Saule blanc

PROPRIÉTÉS DU SAULE BLANC

Astringent, fébrifuge, hémostatique, sédatif, tonique, anesthésique, antirhumatismal, antispasmodique, astringent

UTILISATIONS DU SAULE BLANC

Psoriasis, rhumatismes, insomnie, ulcère, érythème, fièvre, grippe, nervosisme.

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

En rapport Entrées

Les commentaires sont clos.