Salicaire

Fiche technique de la Salicaire

Salicaire

Nom latin : Lythrum Salicaria

Noms usuels : Salicaire à épis, Salicaire officinale, Herbe aux coliques, Lysimaque rouge, Lythre salicaire.

Famille : Lythracées

La Salicaire est appréciée depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales. Cependant, elle est également employée pour colorer les bonbons en rouge et dans les préparations culinaires comme légume ou même comme substitut du thé.

C’est une plante vivace qui peut mesurer jusqu’à 1.50 m de haut. Sa tige est bien droite, de forme quadrangulaire et poilue. Les feuilles sont elles aussi poilues, en ovale allongé et pointu. Les fleurs s’épanouissent du mois de Juin à Septembre. Elles sont rosées avec des nuances de violet, hermaphrodites et disposées en épi.

Cette plante n’a pas d’odeur. La Salicaire est constituée de provitamine A, de fer, d’oxalate de calcium, de sucres, de tanin, d’hétérosides, de choline.

Salicaire

En phytothérapie, les parties utilisées sont les sommités fleuries, le suc frais, les jeunes tiges. La récolte a lieu de Juin à Septembre et le séchage doit être réalisé à l’abri de la lumière.

On la trouve en Europe jusqu’à 1400 m d’altitude dans les endroits humides tels que les marécages.

Propriétés et utilisations de la Salicaire

PROPRIÉTÉS DE LA SALICAIRE

Astringent, hémostatique, tonique

UTILISATIONS DE LA SALICAIRE

Diarrhée, eczéma, leucorrhée, ulcère

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Les commentaires sont clos.