Romarin

Fiche technique du Romarin

Romarin

Nom latin : Rosmarinus officinalis

Noms usuels : Encensier, Herbe aux couronnes, Romarin des troubadours, Rose marine

Famille : Labiées

Romarin

Le Romarin est un petit arbuste dont les tiges sont bien feuillues et ligneuses. Les feuilles, en forme d’aiguille, sont persistantes et d’un vert foncé sur le dessus tandis que le dessous est nettement plus clair. Les fleurs peuvent apparaître durant tous les mois de l’année. Elles sont réunies en petites grappes et forment des clochettes de couleur bleu lavande ou blanc. Le Romarin est constitué d’huile essentielle, de choline, de saponoside, d’hétérosides, de camphre, de principes amers. En phytothérapie, toutes les parties de la plante sont utilisées, récoltées durant toute l’année avec une préférence pour le printemps. Il est conseillé de l’employer fraîche plutôt que de la conserver. On le trouve dans les régions méditerranéennes jusqu’à environ 1500 m d’altitude. C’est une plante médicinale qui est cultivée un peu partout.

Propriétés et utilisations du Romarin

PROPRIÉTÉS DU ROMARIN

Fortifiant, stimulant, béchique, cholagogue, tonicardiaque, emménagogue, stimule les fonctions hormonales et nutritives, antiseptique, diurétique, stomachique, apéritif. Ses effets sont similaires à ceux du ginseng.

UTILISATIONS DU ROMARIN

Vertiges, diarrhées, dysménorrhées et leucorrhées, douleurs musculaires, frigidité, impuissance, maladies hépato-vésiculaires, rides, cholestérol, insomnie, toux, digestion difficile.

CONTRE-INDICATIONS

A fortes doses est épileptisant

AROMATHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

En rapport Entrées

Les commentaires sont clos.