Prêle

Fiche technique de la Prêle

Prêle

Nom latin : Equisetum arvense

Noms usuels : Petite prêle, Queue de cheval, Queue de rat, Queue de renard

Famille : Equisétacées

La Prêle est une vivace qui peut mesurer jusqu’à 60 cm de haut. Cette plante est l’une des plus anciennes qui existent actuellement sur notre planète. Elle ne possède aucune fleur. Aussi, sa reproduction est-elle assurée par des spores contenues dans des sporanges présentes sous les écailles des épis. La plante possède 2 sortes de tiges différentes : les unes sont courtes et d’une couleur rougeâtre apparaissant au début du printemps. A leur extrémité se développe un épi qui fabrique des spores. Une fois flétries, ces tiges sont remplacées par d’autres, vertes et cannelées. Ces tiges sont utilisées en phytothérapie.

La Prêle est constituée de sels minéraux, de tanin, de glucosides flavonoïdes, saponine, petites quantités d’alcaloïdes, elle est riche en calcium, fer, sodium, magnésium, manganèse, potassium, silice.

En phytothérapie, les parties utilisées sont les tiges stériles lorsqu’elles sont encore jeunes mais épanouies malgré tout. Le séchage doit être réalisé au soleil ou, éventuellement, au four.

On la trouve en Europe jusqu’à environ 2300 m d’altitude. Elle affectionne les sols silicieux, humides, les prés, les pâturages, les champs, le bord des chemins, des fossés…

Propriétés et utilisations de la Prêle

PROPRIÉTÉS DE LA PRÊLE

Reminéralisant, anti-hémorragique, diurétique, cicatrisant, dépuratif, anti-inflammatoire.

UTILISATIONS DE LA PRÊLE

Artériosclérose, ulcères cutanés, hémorroïdes, plaie, inflammations de la bouche.

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Les commentaires sont clos.