Lin sauvage

Fiche technique du Lin sauvage

lin

Nom latin : Linum angustifolium

Noms usuels : Lin à feuilles étroites

Famille : Linacées

Le Lin est cultivé depuis la nuit des temps et il fut largement utilisé jusqu’au 19ème siècle pour la fabrication de textiles. Durant l’Antiquité, il fut également employé à des fins alimentaires et pour ses vertus médicinales.

En fait, les usages qui peuvent être faits de cette plante sont nombreux et variés, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il fut dénommé “linum usitatissimum”, “lin très usité” par les botanistes.

Il existe trois espèces de lin qui, toutes, ont des propriétés thérapeutiques.

Le Lin sauvage est une plante vivace qui peut mesurer environ 50 cm de haut. Sa tige est bien droite et couvertes de feuilles. Celles-ci sont d’un joli vert tendre, fines et longues, bien pointues. Les fleurs, bleu clair et composées de 5 pétales, s’épanouissent du mois de Mai jusqu’en Juillet.

Le Lin sauvage est constitué de vitamine F, de pectine, de mucilage, de lipides.

En phytothérapie, les parties utilisées sont les graines récoltées durant les mois d’été.

On le trouve en Europe méridionale jusqu’à 800 m d’altitude.

Propriétés et utilisations du Lin sauvage

PROPRIÉTÉS DU LIN

Laxatif, diurétique, adoucissant, vermifuge, émollient

UTILISATIONS DU LIN

Bronchite, constipation, furoncle, parasites

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Les commentaires sont clos.