Fumeterre

Fiche technique de la Fumeterre

Fumeterre

Nom latin : Fumaria officinalis

Noms usuels : Herbe à la veuve, Pied de géline, Fiel de terre, Pisse-sang, Petite géline

Famille : Fumariacées

L’origine de son nom est assez floue et l’on en donne plusieurs versions sans qu’il soit possible de savoir qu’elle est la bonne.

La Fumeterre est une plante connue depuis l’Antiquité et, dans les campagnes, on prétend que l’odeur de son suc fait larmoyer les yeux les plus secs, c’est d’ailleurs pour cela qu’on lui a donné le nom d’herbe à la veuve.

Il existe plusieurs espèces comme la Fumeterre des murs, la Fumeterre grimpante, la Fumeterre à petites fleurs.

Cette plante annuelle mesure jusqu’à 70 cm environ, elle est bleu-vert, ses tiges sont fines, dressées et rameuses. Elle possède des fleurs roses qui fleurissent d’Avril à Octobre. Ces fleurs sont réunies en épis qui comptent chacun environ 10 à 20 fleurs. L’odeur de cette plante est âcre. Les fruits sont des akènes de 3 mm de long maximum.

Fumeterre

Ce qui rend la Fumeterre aussi précieuse, c’est qu’elle aurait la propriété de rendre centenaire ! La Fumeterre contient de l’acide fumarique, choline, flavonoïde, alcaloïdes, potassium, tanin, mucilage, des principes amers.

En phytothérapie, toutes les parties de la plante en fleur sont utilisées à l’exception des racines et les parties ligneuses.

La récolte doit être réalisée durant la floraison, pendant tout le printemps.

Elle pousse dans toute l’Europe jusqu’à 1500 m d’altitude, en Asie et en Afrique du Nord. Elle se plaît dans les champs, les jardins, les bords de chemins, les vignobles et même les terrains vagues et les bords de mer.

Propriétés et utilisations de la Fumeterre

PROPRIÉTÉS DE LA FUMETERRE

Diurétique, laxatif, stomachique, tonique, dépuratif, apéritif, antiscorbutique, digestif, béchique.

UTILISATIONS DE LA FUMETERRE

Asthénie, obésité, urticaire, dartre, eczéma, artériosclérose, maladies biliaires.

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Les commentaires sont clos.