Églantier

Fiche technique de l’Eglantier

églantier

Nom latin : Rosa caninia

Noms usuels : Rosier des bois, Rosier des chiens, Rosier sauvage

Famille : Rosacées

L’Eglantier, que l’on rencontre couramment à l’orée des bois, a souvent servi de porte-greffe pour la création de rosiers d’ornement. Il peut vivre très vieux et atteindre l’âge de 300 ans.

Ses fruits que l’on nomme cynorrhodons permettent de confectionner de délicieuses confitures ou du vin après qu’on les ait débarrassés de leurs poils intérieurs. On peut aussi faire du thé à partir de cynorrhodons séchés.

C’est du fruit de l’Eglantier que vient le “poil à gratter”.

Baies de l'églantier

L’Eglantier est composé de vitamines A, B, C, E, K, P, PP, de substances minérales, de pectine, de tanin, de sucre, acide citrique et malique. En phytothérapie, les parties utilisées sont les fruits récoltés en Septembre et Octobre, les feuilles toutes jeunes recueillies au printemps et les pétales cueillis en Mai et jusqu’en Juillet.

Il pousse en Europe, en Afrique du Nord et en Asie. Il affectionne les buissons, les lisières de bois, les talus secs, les collines et jusqu’à 1600 m d’altitude.

Propriétés et utilisations de l’Eglantier

PROPRIÉTÉS DE L’EGLANTIER

Diurétique, tonique, laxatif, cicatrisant, astringent, antiscorbutique, dépuratif, anti-inflammatoire.

UTILISATIONS DE L’EGLANTIER

Asthénie, brûlure, lithiase, parasitose, plaie, fatigue, diarrhée, angoisse, avitaminose.

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

En rapport Entrées

Les commentaires sont clos.