Dryade

Fiche technique de la Dryade

dryade

Nom latin : Dryas octopetala

Noms usuels : Chênette, Thé suisse, Thé des Alpes, Herbe à plumet

Famille : Rosacées

La Dryade, plante qui supporte les températures les plus basses, a la particularité de vivre jusqu’à cent ans dans certaines régions du globe.

On peut la rencontrer jusque sur les bords de l’océan Arctique. Dans les Alpes, on la remarque car elle forme de grands tapis blancs sur l’herbe et sur les rochers. On connaît la Dryade depuis le XVIe siècle pour les qualités médicinales de ses feuilles.

Feuilles de la Dryade

Elle est constituée de sels minéraux et de tanin.

C’est une petite plante vivace rampante qui ne mesure pas plus de 15 cm de haut maximum. Ses feuilles vert foncé sont dentées, coriaces et légèrement velues. Les fleurs blanches comportent généralement huit pétales et fleurissent de Juin à Août. Les fruits sont formés de plusieurs carpelles dont chacun est surmonté d’un plumet blanc. On trouve la Dryade en Europe au-dessus de 1200 m. En France, elle est absente des Vosges et du Massif central. Elle affectionne les terrains calcaires, les rochers, les éboulis rocheux.

Propriétés et utilisations de la Dryade

PROPRIÉTÉS DE LA DRYADE
Astringent, digestif, tonique

UTILISATIONS DE LA DRYADE

Inappétence, diarrhée, aphte

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

En rapport Entrées

Les commentaires sont clos.