Consoude

Fiche technique de la Consoude

Consoude

Nom latin : Symphytum officinalis

Noms usuels : Langue de vache, Oreille d’âne, Herbe aux charpentiers, Herbe à la coupure, Grande consoude.

Famille : Borraginacées

Son nom Symphytum vient du grec “symphuô” qui signifie “je réunis”. En effet la Consoude est connue pour sa faculté à ressouder les os depuis plusieurs millénaires.

Elle peut mesurer 80 cm de hauteur.

C’est une vivace dont la tige est assez grosse, dressée et quadrangulaire. S

es feuilles allongées et de forme ovale sont garnies de poils. Ses fleurs en grappes peuvent être roses, jaune pâle ou même tirant sur le violet. Elles fleurissent de Mai à Juillet.

Il a été confirmé que cette plante contient une substance dotée d’un pouvoir cicatrisant.

La Consoude est composée de mucilage, d’alcaloïde, d’allantoïne, d’huile essentielle.

Consoude

En phytothérapie, les parties utilisées sont les racines récoltées au printemps et les feuilles recueillies du mois de Juin et jusqu’en Septembre.

La Consoude pousse en Europe et en Asie jusqu’à 1500 m d’altitude. On ne la rencontre pas en région méditerranéenne. Il lui faut des terrains humides. Elle affectionne le bord des ruisseaux et les endroits marécageux.

Propriétés et utilisations de la Consoude

PROPRIÉTÉS DE LA CONSOUDE

Cicatrisant, adoucissant, émollient, astringent, béchique, vulnéraire, antidiarrhéique, antihémorragique, anti-inflammatoire.

UTILISATIONS DE LA CONSOUDE

Brûlures, problèmes de peau, estomac, angine, entorse, angine, ulcère, inflammation de la bouche, contusion, foulures, plaie

AROMATHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

En rapport Entrées

Les commentaires sont clos.