Bruyère

Fiche technique de la Bruyère

Bruyère

Nom latin : Calluna vulgaris

Noms usuels : Brande, Grosse, Breuvée, Péterolle, Bucane

Famille : Ericacées

Elle est constituée de tanin, d’amidon, de carotène, de gomme, d’acides fumarique et citrique, d’arbutine, d’hydrochinone, de quercitrine.

C’est un sous-arbrisseau nain grimpant ou couché pouvant aller parfois jusqu’à 1 m de hauteur.

Ses feuilles sont persistantes disposées en quatre rangées.

Les fleurs sont roses et fleurissent entre Juillet et Octobre.

Elles se présentent en grappes unilatérales.

On trouve la Bruyère en Europe jusqu’à 2500 m d’altitude, dans les landes, les forêts sèches, les marais, sur les sols pauvres et acides.

La Bruyère est une plante précieuse car elle sert pour de nombreuses utilisations. Elle fournit un excellent miel, permet de fabriquer une bière très parfumée dont la fabrication remonte au Moyen Age en Ecosse.

De nos jours, on la retrouve également en France sous le nom de Fraoch. Elle sert également à fabriquer des toits de chaumes, des paniers, des balais. Ses racines fournissent de quoi faire des pipes et la terre sur laquelle elle pousse puis se décompose est très utile aux jardiniers. Les moutons et les oiseaux tels les tétras s’en nourrissent. Elle constitue  un combustible efficace. Pour terminer, on peut réaliser une teinture jaune vert.

La période de récolte se situe entre août et novembre pour les fleurs. Elle s’effectue au sécateur.

Propriétés et utilisations de la Bruyère

PROPRIÉTÉS DE LA BRUYÈRE

Elle est antiseptique, diurétique, astringente.

UTILISATIONS DE LA BRUYÈRE

On l’utilise pour l’inflammation de la vessie, l’acné, cystite, les rhumatismes, les néphrites, les diarrhées.

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

En rapport Entrées

Les commentaires sont clos.