Anémone hépatique

Fiche technique de l’Anémone hépatique

Anémone hépatique

Nom latin : Hepatica nobilis

Noms usuels : Herbe au foie, Herbe de la trinité.

Famille : Renonculacées

L’Anémone hépatique est une vivace qui ne fleurit qu’une huitaine de jours à la fin de l’hiver.

Elle est de petite taille et on la rencontre au pied des arbustes lui procurant la fraîcheur qu’elle recherche.

Ses feuilles font penser à des lobes de foie et ce n’est pas un hasard puisqu’elle se montre utile dans les maladies hépatiques. Ce sont ces caractéristiques lui ont values le nom d’hépatique.

Elle affectionne les sous-bois dont la terre est calcaire et humide et les régions montagneuses.

Anémone hépatique

L’Anémone hépatique mesure 20 cm de hauteur maximum, ses feuilles sont persistantes, poussant toutes à la base même de la plante.

Lorsqu’elles sont encore jeunes, elles présentent un aspect velu. Elles sont épaisses, à long pétiole, divisées en trois lobes, leur contour est lisse.

Les fleurs sont formées de 6 à 9 sépales pétaloïdes, de 20 étamines, de plusieurs carpelles, et elles fleurissent aux alentours de Mars Avril.

Elle est constituée d’enzymes, de saponine, de glucoside.

On la trouve en Europe, sauf dans les régions très au Nord.

Ses feuilles servent à la préparation d’un vin diurétique qui se révèle efficace dans la cicatrisation des plaies.

Propriétés et utilisations de l’Anémone hépatique

PROPRIÉTÉS DE L’ANEMONE HEPATIQUE

Cicatrisante, astringente et diurétique

UTILISATIONS DE L’ANEMONE HEPATIQUE

Plaie, lithiase. Usage interne et externe.

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

En rapport Entrées

Les commentaires sont clos.