Alchemille

Fiche technique de l’Alchemille

Alchemille

Nom latin : Alchémilla vulgaris

Noms usuels : Pied-de-lion, Patte-de-lapin, Porte-rosée, Manteau-de-notre-Dame.

Famille : Rosacées

Les alchimistes recueillaient autrefois sa rosée dans leurs recherches de la pierre philosophale. Ils lui donnaient le nom d’eau céleste. Les gouttes de rosée sur les feuilles d’Achemille ressemblent à des perles de culture. L’Alchémille fut autrefois une plante sacrée pour les Islandais. On lui prêtait des vertus exceptionnelles comme le pouvoir de rendre leur virginité aux femmes. Elle n’en n’a pas moins des propriétés très intéressantes en ce qui concerne la santé. Ses feuilles séchées donnent un goût très agréable au thé de Chine.

Ce sont les gouttes de rosée recueillies sur ses feuilles pendant la nuit qui en font une plante très facile à reconnaître.

L’Achemille est une vivace de 10 à 50 cm de haut pour le feuillage, plus avec les fleurs. Les feuilles sont d’un vert tendre, velues, presque rondes et finement dentelées, à 7 ou 11 lobes.

Les fleurs jaune pâle, sont extrêmement petites, en cyme corymbiforme diffuse. Formées de 4 sépales, pas de pétales, 4 étamines, 1 style. Elles fleurissent du mois de Mai et jusqu’en Octobre. Le fruit est composé de 1 à 4 akènes enfermés dans le calice. Le rhizome noir donne naissance à plusieurs tiges. La floraison a lieu de Mai à Octobre.

Alchemille

L’Achemille est constituée de tanin, d’acides organiques, de résines, de saponine, de lipides et de glucides. En phytothérapie, toute la plante peut être utilisée et récoltée du mois de Juillet jusqu’en Août. Le séchage doit être réalisé dans un endroit bien ventilé et sec.

On la trouve en Europe, plus particulièrement en montagne jusqu’à 2500 m et dans les prairies. Dans les jardins, l’Achemille fait aussi le bonheur des jardiniers et se ressème d’elle-même abondamment. Elle apprécie les prés et les pâturages, le bord des ruisseaux et les fossé.

Propriétés et utilisations de l’Alchemille

PROPRIÉTÉS DE L’ALCHEMILLE

Anti-inflammatoire, vulnéraire, astringent, cicatrisant, sédatif, stomachique.

UTILISATIONS DE L’ALCHEMILLE

Artériosclérose, diabète, migraine, plaies, angines, ménopause, conjonctivite, contusions, diarrhée, leucorrhée, météorisme, régulation du flux menstruel.

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Les commentaires sont clos.