Airelle rouge

Fiche technique de l’Airelle

Airelle rouge

Nom latin : Vaccinium Vitis-Idaea

Noms usuels : Vigne du mont-Ida, Canche,
Herbe rouge, Airelle rouge. Myrtille rouge.

Famille : Ericacées

L’Airelle se présente comme une petite plante buissonnante ressemblant à la Busserole, bien que ses feuilles soient reconnaissables aux petits points marquant le dessous.

Ses fruits, qui font penser à des merises, sont d’une saveur aigrelette mais rafraîchissante. Elle appartient au genre Vaccinium, dont le nom viendrait de “vacca” qui signifie “vache” car l’Airelle est consommée par les vaches dans les pâturages. Cela peut venir aussi de “bacca” qui veut dire “baie”.

C’est un sous-arbrisseau mesurant à peu près 10 à 30 cm.

La tige est couchée, légèrement veloutée lorsque la plante est encore jeune et les rameaux sont érigés.

Ses feuilles persistantes, vertes et brillantes, sont blanchâtres en dessous, leurs bords sont ourlés. Les fleurs blanches, parfois rosées, se présentent en grappes retombantes, pédonculées. Elles présentent un calice à 5 dents, une corolle en clochette avec 5 pointes arquées.

Les baies sont rouges et marron rouge. Le rhizome est ramifié. La floraison a lieu de Mai à Juillet.

On trouve l’Airelle en Europe, en montagne, dans les forêts de conifères, dans les landes et les pâturages.

Elle peut pousser jusqu’à 3000 m d’altitude.

Elle est constituée de vitamine C, provitamine A, acides organiques, tanin, glucoside, des antibiotiques végétaux.

La période de récolte idéale est à partir du mois d’octobre. En effet, c’est lors des premiers froids que les baies perdent un peu de leur acidité. A l’exemple des canneberges dont elle est proche, l’airelle n’est pas consommable crue car très astringente. On peut les manger en confitures, en marmelades, et il est possible de faire un vin d’Airelle très agréable. Toutefois, il est vivement conseillé de s’abstenir lorsque l’on souffre de calculs rénaux en raison de la présence d’acide oxalique.

On notera qu’en plus de ses utilisations en phytothérapie, ses jeunes pousses servent en gemmothérapie

L’airelle est également une plante ornementale et une plante mellifère.

Propriétés et utilisations de l’Airelle

PROPRIÉTÉS DE L’AIRELLE

Hypoglycémiant, dépuratif, astringent, antiseptique, diurétique, apéritif, antispasmodique.

UTILISATIONS DE L’AIRELLE

Diarrhée, goutte, rhumatisme, cystite, ménopause (bouffées de chaleur, troubles vaginaux, ostéoporose, prise de poids, troubles de l’humeur…)

CONTRE-INDICATIONS

A fortes doses, les feuilles sont toxiques !

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Les commentaires sont clos.