Acore odorant

Fiche technique de l’Acore odorant

Acore odorant

Nom latin : Acorus Calamus

Noms usuels : Acore vrai, Canne aromatique, Jonc odorant, Roseau aromatique.

Famille : Aracées

L’Acore odorant est une plante aquatique qui a une vague ressemblance avec le roseau. Son nom Calamus vient du grec Kalamos qui signifie “roseau”. On la rencontre surtout au bord des rivières et dans les étangs. Son odeur très agréable n’est pas sans rappeler la mandarine mais elle n’en n’a pourtant pas le goût.

En effet, sa saveur est plutôt amère et poivrée. C’est une plante vivace qui mesure généralement entre 0,50 à 1,50 m. Elle ne possède pas de tige et ses feuilles, longues et étroites partent du pied de la plante ; elles sont rougeâtres à la base.

Les fleurs sont très petites, d’une couleur tirant sur le vert, en épi latéral et implantées en bas d’un spathe (bractée en forme de cornet) érigé en forme de feuille allongée. Elles sont composées de 6 étamines, 1 stigmate, 6 divisions. Le rhizome traçant, de couleur verte, tire sur le brun. La floraison a lieu de Mai à Août.

On peut la trouver dans les marais, les étangs, les bords de rivières jusqu’à une attitude de 1000 mètres environ.

Acore odorant

L’Acore odorant est assez rare et doit être protégée car en Europe ses graines n’arrivent pas à maturité et elle ne parvient à se reproduire que par la ramification de son rhizome.

L’Acore odorant est très utile pour parfumer agréablement la bière et même certaines eaux-de-vie. Elle se révèle utile pour conserver les fourrures en bon état et a la faculté d’éloigner les punaises. Elle est composée d’huile essentielle, de tanin, de mucilage, d’amidon, de bases organiques, de choline, de glucosides et de résine.

L’Acore odorant, plante originaire d’Asie, est arrivée en Europe orientale au XIIIème siècle. Ce sont les Tartares qui l’on apportée car ils s’en servaient pour assainir leur eau.

Propriétés et utilisations de l’Acore odorant

PROPRIÉTÉS DE L’ACORE ODORANT

Apéritive, sédative, stomachique, carminative, hémostatique, sudorifique, et emménagogue.

UTILISATIONS DE L’ACORE ODORANT

Vomissements, nervosité, météorismes, goutte, digestion.

PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication.

En rapport Entrées

Les commentaires sont clos.