Découverte des traitements naturels apaisants pour les affections de la peau chez l’enfant

Des bébés aux adolescents, les enfants sont sensibles à diverses affections de l’épiderme. Les traitements naturels de la peau peuvent tout guérir et apaiser, de l’érythème fessier à l’acné.

Les affections cutanées touchent les personnes de tous âges, mais sont particulièrement fréquentes chez les enfants, même dès la petite enfance. Qu’il s’agisse d’une éruption cutanée, de verrues ou même d’acné, il existe des approches naturelles pour aider à résoudre les problèmes de votre enfant.

Éruption cutanée

L’érythème fessier ou dermatite fessière est une inflammation de la peau recouverte par une couche et est un problème courant chez les nourrissons et les enfants. Elle peut être légère, avec quelques points rouges sur une petite zone, ou étendue avec des bosses rouges qui s’étendent jusqu’au ventre ou aux cuisses de l’enfant.

L’érythème fessier peut être causé par une exposition prolongée à l’humidité, à l’urine ou aux excréments, qui sont des irritants pour la peau ; par le frottement ou le frottement de la peau contre la couche elle-même ; par le candida (levure) ou une infection bactérienne ; et même par des sensibilités alimentaires.

Traitements naturels

Bien que l’érythème fessier puisse paraître alarmant, il existe des moyens naturels de le traiter. Prenez en considération les réactions à certains aliments ou préparations pour nourrissons si l’érythème de votre bébé ne répond pas au traitement.

Changez fréquemment de couche. Laissez la peau de votre bébé s’aérer le plus longtemps possible entre les changements de couches.

Évitez les lingettes commerciales. Nettoyez votre bébé avec de l’eau et des lingettes en tissu, car les lingettes commerciales pour bébés peuvent contenir de l’alcool, des produits chimiques et des parfums qui peuvent assécher et irriter la peau de bébé.

Utilisez un savon naturel. Si vous utilisez des couches en tissu, essayez de passer à un détergent naturel et faites un double rinçage pour éviter l’accumulation de résidus qui peuvent irriter la peau.

Appliquez des crèmes pour couches naturelles. Celles-ci sont très efficaces pour créer une barrière sur la peau de bébé afin de la protéger de l’humidité et des irritants de la couche. Recherchez les crèmes naturelles contenant de l’oxyde de zinc, du calendula ou de l’aloès, qui ont des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires.

Une étude a également révélé que la combinaison de miel, d’huile d’olive et de cire d’abeille appliquée localement est efficace pour résoudre les éruptions cutanées des couches ainsi que pour traiter les infections à candida en raison de leurs propriétés antifongiques, antibactériennes et anti-inflammatoires.

Traitement peau enfant

Verrues cutanées

Fréquentes chez les enfants, les verrues sont des excroissances sur la peau causées par le virus du papillome humain (VPH). Le virus peut toucher n’importe quelle zone du corps, mais il a tendance à envahir les endroits chauds et humides, comme les coupures ou les éraflures sur les doigts, les mains et la plante des pieds (verrues plantaires). Les verrues peuvent être de couleur chair, blanches ou brunes ; elles sont généralement rugueuses au toucher et peuvent contenir des points noirs, qui sont de petits vaisseaux sanguins coagulés.

Bien que les verrues cutanées puissent disparaître spontanément en quelques années, elles peuvent causer un malaise, surtout si elles sont situées sur la plante des pieds de votre enfant ou sur une autre partie du corps qui est fréquemment touchée ou cognée.

Traitements naturels

À titre préventif, veillez à ce que votre enfant porte des pantoufles dans les vestiaires, les douches publiques et les piscines afin de prévenir les verrues plantaires. Il existe quelques traitements naturels qui s’attaquent à la cause première des verrues cutanées.

L’huile de théier (Melaleuca alternifolia) est largement utilisée pour les infections cutanées en raison de ses propriétés antimicrobiennes contre les virus, les bactéries et les champignons. En application topique, l’huile de théier a permis de réduire la taille et la présence des verrues communes et de diminuer les taux de récurrence.

La propolis est un mélange résineux que les abeilles recueillent sur les bourgeons des arbres et des fleurs, qu’elles utilisent pour stériliser leurs ruches et les protéger des envahisseurs. Lorsqu’elle est prise par voie orale, la propolis d’abeille a des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires qui renforcent l’efficacité du système immunitaire pour lutter contre les souches virales qui causent les verrues communes.

Eczéma

L’eczéma, ou dermatite atopique, est une maladie de la peau courante chez les enfants. La peau devient rouge, sèche et prurigineuse et peut présenter de petites bosses remplies de liquide qui deviennent humides et suintent. Les zones typiques de la dermatite atopique sont le front, les joues, les bras et les jambes chez les nourrissons et les plis ou l’intérieur des coudes, des genoux et des chevilles chez les enfants plus âgés.

De nombreux facteurs ont été associés à l’eczéma, notamment les allergies alimentaires, et l’élimination des aliments allergènes peut entraîner une nette amélioration de l’eczéma. Les allergies alimentaires peuvent être confirmées par des tests de provocation alimentaire orale ou des tests de piqûre cutanée.

Traitements naturels

Les probiotiques sont des bactéries saines que l’on trouve normalement dans le tube digestif. Ils ont de nombreux effets positifs tels que la réduction de la croissance de bactéries potentiellement nocives ainsi que le renforcement du système immunitaire et de la barrière muqueuse du tube digestif qui protège contre les invasions microbiennes.

Des études ont montré que les bébés présentant une faible diversité de bactéries intestinales au début de leur vie ont un risque accru de développer plus tard des maladies allergiques telles que l’eczéma et que la supplémentation en probiotiques peut contribuer à réduire ce risque.

Molluscum contagiosum

Le molluscum contagiosum est une infection virale courante chez les enfants. Il provoque une éruption cutanée qui ressemble à des excroissances surélevées de couleur blanc rosé ou chair, qui ont tendance à être molles et lisses avec un possible centre dentelé. On les trouve couramment sur le visage, les paupières, le cou, les aisselles et les cuisses.

L’infection se propage généralement par contact direct de peau à peau et aussi par le contact avec des objets contaminés par le virus, tels que les jouets, la literie, les vêtements et les serviettes.

Molluscum contagiosum

Le molluscum contagiosum peut se développer tout seul, généralement en deux ou trois mois. Cependant, les nouvelles croissances apparaissent généralement au moment où les anciennes disparaissent, de sorte qu’il peut s’écouler jusqu’à 18 mois avant que le molluscum contagiosum ne se résorbe complètement.

Traitements naturels

L’homéopathie peut être efficace pour traiter le molluscum contagiosum. Natrum sulphuricum, et le soufre sont quelques remèdes homéopathiques qui peuvent aider à résoudre le problème du molluscum contagiosum ; cependant, il est essentiel de trouver le remède homéopathique dont la description correspond le mieux au tableau général des symptômes de votre enfant. N’hésitez donc pas à prendre rendez-vous avec un médecin homéopathe qui répondra à toutes vos questions santé.

L’huile d’arbre à thé appliquée localement deux fois par jour peut être très efficace pour réduire le nombre de croissances sur la peau, surtout si elle est combinée avec de l’iode. L’huile de théier et l’iode ont tous deux des propriétés antimicrobiennes et, lorsqu’ils sont combinés, peuvent pénétrer plus profondément dans les couches superficielles de la peau, ce qui en fait un traitement topique sûr et efficace contre le molluscum contagiosum. L’iode se trouve sous forme liquide dans les magasins de produits diététiques et peut être ajouté en gouttes à l’huile de théier.

Acné

Comme l’acné est causée par plusieurs facteurs, notamment des problèmes de dysrégulation du sucre dans le sang, des déséquilibres hormonaux, des sensibilités alimentaires et des déséquilibres de la microflore intestinale, il est très important de s’attaquer à la cause première de l’acné.

Traitements naturels

Le régime alimentaire est souvent un bon point de départ dans le traitement de l’acné. Plusieurs études ont montré que les régimes alimentaires riches en produits laitiers ainsi que les aliments à indice glycémique élevé sont associés à une augmentation du risque et de la gravité de l’acné.

L’indice glycémique (IG) indique la vitesse à laquelle les aliments sont décomposés et libérés sous forme de sucre dans le sang. Plus l’IG est élevé, plus le taux de sucre dans le sang augmente rapidement, ce qui entraîne des déséquilibres. La limitation des produits laitiers, un régime alimentaire riche en fruits et légumes, ainsi que la consommation d’aliments à faible IG pour maintenir un taux de glycémie stable peuvent contribuer à réduire l’apparition de l’acné.

Les acides gras oméga-3, présents dans le poisson et les huiles de poisson, sont connus pour aider à réduire l’inflammation. L’acné étant un processus inflammatoire, les oméga-3 ont été associés à une amélioration de la gravité globale de l’acné.

Des compléments utiles pour la santé de la peau

Certains compléments peuvent être utiles pour prévenir les affections cutanées et renforcer le système immunitaire de votre enfant :

Les acides gras oméga-3

De nombreuses affections cutanées sont de nature inflammatoire. Les oméga-3, en particulier l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA), ciblent les voies anti-inflammatoires qui diminuent l’inflammation de la peau.

La vitamine D

La vitamine D est non seulement essentielle à la santé des os des enfants en pleine croissance, mais aussi au maintien d’un système immunitaire sain pour lutter contre les virus, les bactéries ou les champignons qui peuvent provoquer des affections cutanées courantes chez les enfants.

Probiotiques

Les probiotiques aident à reconstituer les bactéries saines dans le tractus gastro-intestinal, où se trouve une grande partie de notre système immunitaire. Certaines souches de probiotiques peuvent aider à prévenir les affections cutanées infantiles telles que l’eczéma.

Alex

A propos Alex

Rédacteur Web sur les thématiques de la santé et du bien être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *