Conua nutraceutique complements alimentaires et produits naturels

Crise hémorroïdaire : Quest-ce que c’est ? Que faire en cas de crise hémorroïdaire ? Quel traitement est adapté ? Aucun avis

Comments off

Qu’est-ce qu’une crise hémorroïdaire ?

Il faut savoir que les hémorroïdes sont présentes chez chacun d’entre nous, c’est un phénomène normal. Il s’agit de la formation veineuse située vers l’anus et le rectum. 

En revanche, une crise hémorroïdaire survient lorsqu’il y a une dilatation anormale de ces veines.

La crise hémorroïdaire peut être déclenchée par beaucoup d’événements.

  • Une position assise ou debout prolongée
  • Des efforts physiques répétés et violent : en effet ces efforts vont augmenter la pression sanguine, ce qui favorise la dilatation des veines, et donc l’apparition de crises hémorroïdaires.
  • Des troubles du transit intestinal (constipation, diarhée) : la constipation est d’ailleurs un des principaux facteurs. C’est assez logique quand on y pense, le fait de rester assis aux toilettes et de devoir forcer, contracter les abdos, et donc traumatiser la zone anale… Il n’y a pas pire pour les hémorroïdes…
  • L’alcool, le café, les épices, le tabac
  • La déshydratation
  • La grossesse ou l’accouchement : la grossesse va créer un surpoids, mais aussi ralentir le fonctionnement intestinal. Et l’accouchement… C’est un moment traumatisant pour les veines anales puisque les violentes contractions vont emmener un flux sanguin anormal.
meilleur traitement hemorroides

Cette liste n’est pas exhaustive, tout ce qui favorise la déshydratation et une pression sanguine anormale au niveau de l’anus peut être un facteur déclenchant une crise hémorroïdaire à moyen-long terme.

Les conséquences d’une crise hémorroïdaire

Les hémorroïdes ne sont pas forcément synonyme de douleur, il peut s’agir d’une simple gêne. Comme c’est le cas lors d’hémorroïdes internes par exemple. Mais attention, il faut toujours le prendre au sérieux. Par exemple, des hémorroïdes internes non traités peuvent évoluer en 1-2 semaines en hémorroïdes externes douloureux. 

Les conséquences fréquentes sont l’irritation de la zone anale, les démangeaisons au niveau de l’anus (accompagnées d’une sensation de brûlure lors du passage des selles). Après la défécation nous pouvons avoir un léger saignement également. 

Il y arrive un moment où les hémorroïdes deviennent insupportables. Souvent c’est après quelques crises hémorroïdaires, pas à la première. C’est pourquoi il est important d’agir dès la première crise pour éviter la réapparition de nouvelles crises hémorroïdaires de plus en plus intenses.

Les traitements contre la crise hémorroïdaires

Voici quelques conseils de base : 

  • maintenir la zone anale propre et sèche
  • privilégier l’apport de froid (par exemple avec des bains de siège)
  • éviter les efforts qui seraient à l’origine de l’augmentation de la pression sanguine
  • Privilégier une alimentation riche en fibre pour éviter la constipation chronique et favoriser les selles.

Concernant les traitements :

Il est possible de recourir aux suppositoires, mais je comprends que ceci peut gêner la plupart d’entre nous. Surtout qu’en pleine journée, les suppositoires gras ne sont pas forcément les plus agréables.

Il existe des méthodes naturelles, c’est très bien pour prévenir l’apparition de nouvelles hémorroïdes, mais lorsque qu’une douleur est présente, ce qu’il faut c’est un soulagement immédiat.

Dans cette optique, je connais une crème extraordinaire, elle permet de soulager instantanément la douleur, réduire les enflures, l’irritation, aider à une guérison rapide (moins de 7 jours).  Cette crème est reconnue dans le milieu. Si cette crème vous intéresse, j’en parle en détail dans cet article : sa présentation, mon avis et retours d’expérience, son prix, où se la procurer en moins de 24 heures et sans ordonnance, tout est écrit !

S'il vous plaît, donnez votre avis

Complements-alimentaires.co

Complements-alimentaires.co