Accueil - Aromathérapie - Biorythmes - Chromothérapie - Hydrothérapie - Luminothérapie - Phytothérapie - Sonothérapie - Librairie - Lexique des plantes - Nutrition - Divers - Annuaire - Plan du site

 www.bien-être-naturel.info  © tous droits réservés

BOUTIQUE

LIBRAIRIE

ANNUAIRE

THÉRAPIES

NUTRITION

PLANTES

DIVERS

Art du bien-être naturel

Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel

ACCUEIL

Coquelicot
Lexique des plantes médicinales

Fiche technique du Coquelicot

Nom latin : Papaver rhoeas


Noms usuels : Pavot des champs, Gravesolle, Ponceau, Chaudière d'enfer, Mahon, Pavot coq, Pavot rouge


Famille : Papaveracées

Le Coquelicot est originaire de la Méditerranée orientale. Si on l'a retrouvé chez nous, c'est qu'il a probablement été introduit avec les céréales. Il avait tendance à disparaître de nos moissons à cause de l'utilisation intensive des herbicides, mais semble faire son retour depuis quelques années, pour notre plus grand bonheur.

Le Coquelicot, plante annuelle, mesure entre 30 et 80 cm de haut. Ses fleurs rouges, constituées de quatre pétales, ont la particularité d'être chiffonnées lorsqu'elles commencent à s'épanouir. Sa tige est velue ainsi que ses feuilles et ses pédoncules.

Propriétés et utilisations du Coquelicot

PROPRIÉTÉS DU COQUELICOT

Pectoral, antispasmodique, hypnotique, sédatif, sudorifique.


UTILISATIONS DU COQUELICOT

Bronchite, colique, angine, nervosité, troubles du sommeil, maux de ventre


PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication


CONTRE INDICATIONS

Les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de sept ans ne doivent pas en consommer.

Coquelicot

PLANTES C

Cade

Cajeput

Calamus

Camomille

Cannelier

Carotte

Carthame

Carvi

Cèdre

Céleri

Chicorée

Citron

Consoude

Coquelicot

Coriandre

Cresson

Cumin

Cyprès

Sommaire du lexique des plantes médicinales

On rencontre le Coquelicot en Europe jusqu'à 1700 m d'altitude, dans les champs cultivés, les terrains vagues ou au bord des chemins.  

Il est constitué de colorant rhoearubine, d'alcaloïdes, d'anthocyanes, de mucilage et contient du latex.

Le Coquelicot fleurit de Mai à Juillet. Les parties utilisées en phytothérapie sont les feuilles, les capsules et les pétales.

Concernant ses vertus médicinales, le coquelicot est employé uniquement en médication interne (infusion, sirop, décoction). Attention toutefois à ne pas en abuser, car il peut provoquer des troubles très gênants tels des somnolences ou, pire, des hallucinations. Mieux vaut donc commencer par de très petites doses. De même, il faut rester très vigilant et ne pas l’associer à d’autres traitements sédatifs (anxiolytiques, somnifères, etc), car les risques d’interaction sont importants.

En matière culinaire, les capsules du coquelicot peuvent être récoltées en septembre, lorsqu’elles se dessèchent. Pour s’assurer que le bon moment est arrivé, on vérifiera qu’elles ont pris une teinte brun gris. On coupera les capsules avec leurs tiges afin de pouvoir les secouer la tête en bas (de préférence dans un sac pour éviter d’en répandre partout et récupérer les graines plus facilement). Ces graines peuvent remplacer celles du pavot, bien que moins savoureuses, dans les pains, gâteaux, biscuits… La plante encore jeune est également utilisée en salade.

VERSION POUR MOBILE