Accueil - Aromathérapie - Biorythmes - Chromothérapie - Hydrothérapie - Luminothérapie - Phytothérapie - Sonothérapie - Librairie - Lexique des plantes - Nutrition - Divers - Annuaire - Plan du site

 www.bien-être-naturel.info  © tous droits réservés

BOUTIQUE

LIBRAIRIE

ANNUAIRE

THÉRAPIES

NUTRITION

PLANTES

DIVERS

Art du bien-être naturel

Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel

ACCUEIL

Absinthe

Acanthe

Ache

Achillée millefeuille

Acore odorant

Agripaume

Aigremoine

Ail

Airelle

Alchémille

Alkékenge

Alliaire officinale

Ancolie

Anémone hépatique

Aneth odorant

Angélique

Anis vert

Arbousier

Argousier

Armoise

Arnica

Aspérule odorante

Aspic

Aubépine

Aulne

Aunée officinale

PLANTES A

Aspérule odorante

Lexique des plantes médicinales

Fiche technique de
l’Aspérule odorante

Nom latin : Asperula odorata


Noms usuels : Petit-Muguet, Thé suisse,
Reine-des-bois, Muguet des dames,
Hépatique étoilée


Famille : Rubiacées

L'Aspérule odorante, plante vivace qui mesure entre 0,10 et 0,30 m, est particulièrement appréciée pour ses nombreuses qualités. Ses feuilles, vert foncé, forment une étoile autour de la tige. Les fleurs blanches à quatre pétales, véritables petites clochettes, fleurissent d'Avril à Juin.

Elle dispense un parfum de foin produit par les molécules de coumarine qui s’amplifie lorsqu’elle est séchée.

Plutôt très répandue, l'Aspérule odorante est présente dans les sous-bois des régions tempérées, mais est absente des régions méditerranéennes. Elle pousse jusqu'à 1600 m d'altitude, en Europe, et plus particulièrement dans les endroits frais.

Propriétés et utilisations de l’Aspérule odorante

PROPRIÉTÉS DE L'ASPERULE ODORANTE

Diurétique, antiseptique, cholagogue, sédative, vulnéraire.


UTILISATIONS DE L'ASPERULE ODORANTE

Palpitations, lithiase, céphalées, abcès, sommeil, tabagisme, anti-stress, stimule la digestion, atténue les ballonnements, ouvre l’appétit


CONTRE-INDICATIONS

Prudence pour les conducteurs, ne pas en consommer durant la grossesse et l’allaitement


PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Aspérule odorante

On l’emploie pour bien d’autres usages. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle rend de nombreux services. Par exemple, il est possible de mélanger la plante au fourrage des vaches afin de donner un bon goût a à leur lait. Dans un autre registre, elle se révèle très utile en tabac de substitution pour les cures de désintoxication. De même, elle constitue un antimite très efficace à condition de la mêler avec de la lavande.

La récolte s’effectue en mai et juin. Il est recommandé de couper les fleurs, feuilles et tiges avec un sécateur ou tout autre ustensile qui permettra de ne pas la détériorer. En effet, c’est une plante qui s’arrache très aisément. Donc, soyez vigilant si vous souhaitez pouvoir bénéficier de ses vertus au fil des années ! De même, il faut être vigilant aux plantes qui poussent près d’elle, car nombre d’entre elles peuvent être toxiques.

Son usage médicinal est interne (infusion, teinture mère, tisane), et externe (collyre).

Sommaire du lexique des plantes médicinales

Elle est constituée de coumarine, de vitamine C, de lipides et de pigments.

L'Aspérule odorante a l'avantage de fournir un vin apprécié pour ses bienfaits sur la santé. On peut aussi en parfumer un jus de pomme en faisant macérer quelques feuilles durant une bonne semaine.

Consommée au printemps, elle débarrasse l'organisme de ses toxines.

Aspérules odorantes

Aspérules odorantes
Photo de Jerzy Opioła

Licence de documentation libre GNU, version 1.2

VERSION POUR MOBILE