Accueil - Aromathérapie - Biorythmes - Chromothérapie - Hydrothérapie - Luminothérapie - Phytothérapie - Sonothérapie - Librairie - Lexique des plantes - Nutrition - Divers - Annuaire - Plan du site

 www.bien-être-naturel.info  © tous droits réservés

BOUTIQUE

LIBRAIRIE

ANNUAIRE

THÉRAPIES

NUTRITION

PLANTES

DIVERS

Art du bien-être naturel

Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel Art du bien-être naturel

ACCUEIL

Absinthe

Acanthe

Ache

Achillée millefeuille

Acore odorant

Agripaume

Aigremoine

Ail

Airelle

Alchémille

Alkékenge

Alliaire officinale

Ancolie

Anémone hépatique

Aneth odorant

Angélique

Anis vert

Arbousier

Argousier

Armoise

Arnica

Aspérule odorante

Aspic

Aubépine

Aulne

Aunée officinale

PLANTES A

Armoise

Lexique des plantes médicinales

Fiche technique de l’Armoise

Nom latin : Artémisia Vulgaris


Noms usuels : Artemise, Herbe de la Saint-Jean, Herbe de feu, Armoise citronnelle, Remise,
Herbe aux cents goûts, Tabac de Saint-Pierre,
Ponema, Armoise commune, Armoise vulgaire


Famille : Composées/Astéracées

Cette plante vivace mesure de 0,50 à 1,50 m de hauteur, ses feuilles découpées sont vert foncé dessus et blanchâtres dessous. Elles ont un aspect velouté. Ses fleurs, qui apparaissent de Juillet à Octobre, sont jaune pâle à brun rougeâtre.

L'Armoise pousse en touffes sur les bords des chemins de forêts, dans les ruines ou le long des ruisseaux. Elle a une certaine ressemblance avec l'Absinthe.

C'est en Europe dans les endroits non cultivés que l'on peut la rencontrer, et cela jusqu'à une altitude de 1600 m.

Elle se plaît au bord de la mer et là où il y a des décombres. Elle pousse un peu partout en France.

L'Armoise a une odeur très désagréable.

Propriétés et utilisations de l’Armoise

PROPRIÉTÉS DE L'ARMOISE

Emménagogue, tonique, cholagogue, vermifuge, antispasmodique, anti-inflammatoire, antibactérien


UTILISATIONS DE L'ARMOISE

Parasites intestinaux, cycle des règles (règles douloureuses), stimulant de la digestion (soigne notamment les flatulences, diarrhées, coliques…), circulation du sang, douleurs musculaires et articulaires


CONTRE-INDICATIONS

Ne jamais en prendre en cas de grossesse, l'armoise est abortive !!!  

Possibles allergies de contact (avec le pollen).


AROMATHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication


PHYTOTHÉRAPIE

Consultez votre pharmacien ou votre médecin pour toute médication

Dans les fermes, on s'en sert encore en bouquets suspendus dans les étables afin d'éloigner les mouches qui énervent les animaux. En effet, il s’agit d’un véritable répulsif contre les insectes, mais encore les rongeurs, limaces et escargots. Ainsi, on fabrique un purin, macération de longue duré jusqu’à ce qu’il y ait fermentation.

L'Armoise est constituée de résine, de tanin, d'huile essentielle et dans les feuilles, on trouve de la vitamine A1, B1, B2, C.

Elle est employée en usage externe et interne : infusion, huile essentielle, poudre, cataplasmes, gélules, emplâtres, moxas.

On la récolte généralement en Juin, mais elle peut l’être dès le mois de mars et jusqu’en juillet.

Pour la consommation en cuisine, il est préférable de choisir les jeunes feuilles situées aux extrémités, car elles sont plus tendres. On l’utilisera alors pour parfumer les volailles ou les gâteaux, mais également la bière. Bien évidemment, on peut en faire des infusions (attention, son usage doit rester très modéré car elle est toxique à haute dose).

Armoise

Ci-dessus

Armoise
Photo de Christian Fischer

Licence de documentation libre GNU, version 1.2

Sommaire du lexique des plantes médicinales

L'Armoise fut utilisée par le grand chirurgien Ambroise Paré et, actuellement, on se sert d'une variété d'Armoise en extrême Orient pour la pratique d'une médecine appelée moxibustion.

Elle a beaucoup été utilisée pour soulager les épileptiques et les personnes atteintes de la danse de Saint-Guy.

Armoise

VERSION POUR MOBILE